13.04.2021

Mountain Planet partenaire du "Snow Report 2021" de Laurent Vanat

Le rapport international 2021 sur le tourisme de neige et de montagne vient d'être dévoilé lors d'une conférence de presse en ligne qui s'est tenue le 13 avril 2021, en partenariat avec
les organisateurs du salon international Mountain Planet, dont la prochaine édition aura lieu du 26 au 28 avril 2022 à Grenoble/Alpexpo (France). Cette 13e édition du rapport présente l'hiver 2019/20, une saison qui a été brutalement interrompue par l'épidémie de Covid-19 dans le monde entier. Cela se reflète bien sûr dans les chiffres...

LIRE LE COMMUNIQUÉ

Voir le replay 2021

Plus d'informations sur le rapport

ÉDITO – Laurent Vanat

"L’expérience des dernières saisons d’hiver et d’été dans les stations de montagne qui étaient ouvertes à travers le monde (et il y en avait beaucoup, n’en déplaise à certains) nous a encore une fois démontré la force du tourisme domestique. Alors que les voyageurs internationaux se faisaient très rares, la clientèle nationale, avide de sortir de l’environnement oppressif des villes confinées, aspirait à s’évader à la montagne. Au point que la fréquentation de certaines stations de proximité, au bénéfice de conditions météorologiques favorables, a très peu ressenti l’impact de la pandémie qui nous entrave depuis maintenant plus d’une année.
La maîtrise de cette plaie mondiale échappe beaucoup à la montagne. Hormis faire preuve de diligence et appliquer les mesures sanitaires dictées par les circonstances, les stations restent impuissantes face à des décisions prises à distance par les gouvernements. Preuve en est la montagne française, qui n’a pas été au rendez-vous du ski en 2020/21. Les comportements de certains gouvernements nationaux ont donc mis en évidence cette distance entre la montagne et les métropoles centrales. Raison de plus d’intensifier les efforts pour rapprocher la montagne des urbains. Tout ce qui peut permettre d’équiper la montagne pour répondre à ce défi est bienvenu. Il me semble qu’un potentiel d’innovation inépuisable demeure à cet égard.
L’importance encore une fois relevée de la clientèle domestique et la nécessité de ce rapprochement avec les urbains ramène à la conclusion de mon Rapport international sur le tourisme de neige et de montagne 2021 qui vient d’être présentée dans le cadre de la conférence de presse de lancement de Mountain Planet 2022. Même si la saison 2019/20 a conclu sur une baisse mondiale de 17% de la fréquentation des domaines skiables, et que la saison qui se termine, risque d’être encore plus impactée par la grande absence de la France, je préfère considérer que cette pandémie n’est qu’un accident de l’histoire.
Elle nous a démontré envers et contre tout que la montagne reste attractive, voire gagne en attractivité. La principale préoccupation de la montagne n’est donc pas sanitaire. Elle demeure axée sur les fondamentaux : choyer et développer sa clientèle, en la cherchant en priorité dans les grandes métropoles alentour et en lui offrant de la commodité dans les équipements et les flux, ce avant d’aller la chercher aux 4 coins du monde, bien que les horizons lointains contribuent à une part de rêve. Ainsi d’ailleurs, la perspective des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022. La beauté des infrastructures olympiques qui ont été dévoilées et le grandiose de l’organisation à la chinoise laissent présager une belle mise en scène des fournisseurs internationaux de la montagne, qui ont rivalisé pour être partie prenante à l’équipement de cet événement. Une belle vitrine du savoir-faire en perspective, et un rayon d’espoir pour la saison 2021/22 dans la sinistrose ambiante."